Semer des poireaux d\'hiver et les repiquer

Semer des poireaux d'hiver et les repiquer

Dates de semis date semis poireau - à semer en févrierdate semis poireau - à semer en mars
Dates de plantation date plantation poireau - à planter en juindate plantation poireau - à planter en juilletdate plantation poireau - à planter en aoûtdate plantation poireau - à planter en septembre
Récolte date récolte poireau - à récolter en janvierdate récolte poireau - à récolter en févrierdate récolte poireau - à récolter en marsdate récolte poireau - à récolter en avrildate récolte poireau - à récolter en maidate récolte poireau - à récolter en juindate récolte poireau - à récolter en juilletdate récolte poireau - à récolter en aoûtdate récolte poireau - à récolter en septembredate récolte poireau - à récolter en octobredate récolte poireau - à récolter en novembredate récolte poireau - à récolter en décembre

Les poireaux sont présents toute l'année au jardin car ils font partie des légumes qui ne craignent pas le froid.

 

Nom : poireau
Nom scientifique : Allium porrum

 

Quand semer des poireaux ?

Le poireau se sème au début du printemps, voire même en tout fin d'hiver : février, mars, début avril.

Choisissez un jour où il ne gèle pas et ne pleut pas pour faire votre semis de poireaux, pour que la terre soit facile à travailler. Ouvrez un petit sillon et déposez des graines de poireaux, une tous les centimètres environ. Refermez et tassez un peu.

 

Graines de poireau
Les graines de poireau sont petites, noires et anguleuses.

 

La levée mettra assez longtemps. Il faut parfois attendre 2 à 3 semaines après le semis de poireaux pour enfin voir émerger de terre de minuscules "fils verts".

 

Jeunes plants de poireaux
Quelques semaines après le semis, les poireaux sont encore frêles.

Les différentes étapes de la culture du poireau

Dès le mois de juin ou juillet, vos plants de poireaux vont atteindre la taille d'un crayon. S'ils trainent un peu, coupez le haut de leur feuillage pour qu'ils grossissent plus vite.

Soulevez la terre à l'aide d'une fourche bêche, afin d'arracher les jeunes poireaux sans abimer leurs longues racines blanches.

Plants de poireaux, prêts à être repiqués
Jeunes plants de poireaux, fraichement arrachés.

 

Il faut ensuite "habiller" les plants de poireaux, c'est à dire couper une partie de leurs racines et leur feuillage pour les uniformiser et les préparer au repiquage.

 

Plants de poireaux habillés
Les mêmes poireaux que ci-dessus, mais "habillés" en vue du repiquage

 

Si vous n'avez pas fait de semis, vous trouverez sans difficulté des bottes de poireaux dans le commerce ; vous devez simplement les habiller.

Pour faciliter la reprise, il faut praliner les poireaux : pour cela, mélangez un peu d'eau et de terre pour obtenir de la boue, plutôt liquide. Trempez ensuite le bas des poireaux pour que la boue imprègne bien les racines.

Faites un trou dans le sol à l'aide d'un bâton (ou d'un plantoir), remplissez-le d'eau puis déposez le plant de poireau. Les racines doivent toucher le fond et rester bien orientées vers le bas. Il ne faut pas que les racines frottent sur le bord du trou et se replient vers le haut.

 

Bien planter les poireaux

 

Rebouchez le trou en plantant votre bâton juste à coté et en le rabattant vers le poireau. On dit alors que l'on borne le poireau.

Séparez les poireaux d'environ 15cm sur la ligne. Chaque ligne étant espacée de 30 cm.

 

Astuce : pour que les binages et les désherbages soient plus faciles, plantez vos poireaux en orientant leur feuillage dans la même direction, selon l'axe de la ligne de repiquage.

Quand récolter les poireaux ?

Une fois la reprise assurée, les poireaux vont pousser lentement. Leur fût (la partie cylindrique) va grossir et seule la partie située sous terre va blanchir. C'est pourquoi il est recommandé de bien enfoncer les poireaux lors du repiquage pour obtenir beaucoup de blanc.

Cueillez selon vos envies et selon vos besoins. Les poireaux peuvent rester en terre tout l'hiver.

Si une semaine s'annonce particulièrement froide, à tel point que le sol va profondément geler, arrachez quelques poireaux d'avance. En effet, il est presque impossible de déraciner proprement un poireau ancré dans un sol gelé ! Une "vieille" technique consiste alors à percer la base du poireau de part en part avec une aiguille à tricoter et à se servir des "poignées" ainsi formées pour extirper le poireau...

 

Au cours de l'hiver, si le gel et la neige persistent, les feuilles de poireaux pourriront sûrement mais cela n'empèchera pas le poireau de "revivre" au printemps.

Récupérer les graines de poireaux

L'année suivante, au printemps, les poireaux qui auront passé l'hiver en terre repartiront de plus belle et leur fût se transformera en une tige dure de plus d'un mètre de haut, surplombée par un magnifique "pompon".

 

Fleur de poireau
Fleur de poireau

 

Ce pompon est constitué de milliers de fleurs qui, en fin d'été, donneront des capsules remplies de graines.

Une tête de poireau va donc produire des milliers de graines. Il vous suffit de laisser 2 ou 3 poireaux au jardin afin de récolter suffisamment de graines pour replanter l'année suivante.

Les fleurs de poireaux sont très décoratives et attirent de nombreux insectes. Attention aux doigts ! Les guêpes et les punaises adorent se cacher au milieu de la boule fleurie...

 

Cétoine sur fleur de poireau Guêpe sur fleur de poireau
Cétoine et guêpe sur une fleur de poireau.

 

Début septembre, les capsules vont sécher et s'entrouvrir. Secouez le pompon au dessus d'un drap blanc pour récolter quelques graines. Vous pouvez aussi couper la fleur sèche du poireau et la suspendre tête en bas dans un endroit sec. Les graines tomberont naturellement.

Stockez vos graines dans une enveloppe en papier, à l'abri de l'humidité.

 

En 2011, j'avais laissé plusieurs poireaux monter à graines. Des graines sont tombées au sol et se sont naturellement mises à germer. Curieuse, j'ai poussé l'expérience un peu plus loin... N'ayant pas besoin de cette portion du jardin durant l'hiver, j'ai laissé les poireaux se développer. Résultat : des petits poireaux ont poussé un peu partout dans le jardin et ont très bien supporté la vague de froid de février 2012, bien mieux que les "vrais" poireaux que j'avais pris la peine de repiquer et biner !

 

Le printemps venu, ce fût la récolte des poireaux "baguettes" (de la taille d'un doigt).

Poireau qui se ressème tout seul Poireau qui se ressème tout seul







Nouveau ! Suivez Mon Bio jardin sur Facebook
pour ne rien manquer des publications du site et suivre l'activité du jardin semaines après semaines

En octobre, on plante...

 

et on récolte...

 







↑ haut de page


 

Dernière mise à jour : - 41 commentaires (note globale du site : 4,5/5)

Tous vos commentaires

sophie - le 17/03/2012 à 18:35

votre site est super! je commence mon potager et j'ai déjà lu pas mal de choses et écouté des jardiniers, mais ce que je trouve ici est très clair et très complet. merci beaucoup.

si je puis vous être utile, n'hésitez pas :-)

nomad - le 01/06/2012 à 15:23

Bonjour,
Ravie de découvrir votre site! Je cherchais des renseignements pour semer la phacelie et j'ai continué ma visite pour m'attarder sur la culture du poireau et surtout la bonne idée de récolter les graines d'une année sur l'autre en s'assurant le plaisir des yeux et des insectes qui s attarderont sur les fleurs...de poireau !

isabelle - le 14/06/2012 à 22:16

bonjour

super site c'est bien expliquer plusieurs photos.très bien merci et bonne continuations.

lonlon29 - le 10/08/2012 à 15:30

bonjour je viens commencer un jerdins depuis cette année et j'ai repiquer des poireaux et on me dit de couper le vert du poireaux pour qu'il grossises je voudrait savoir si c'ets vrai merci

Ophio - le 03/09/2012 à 14:01

Bonjour,
D’accord pour l’habillage mais il faut couper les racines à raz le bulbe (1-2 mm) ce sont d’autres racines qui vont se développer. On mouche le poireau.
Avant de le planter, il faut faire un léger sillon que l’on comblera au fur et à mesure de la croissance pour finir par un buttage.
Repiquer comme ci-dessus en enfonçant le plantoir au-dessous des racines. Après versez l’eau de l’arrosoir dans le sillon, qui va se transformer en rigole et effondrer le trou laissé par le plantoir et humidifier généreusement les poireaux et faciliter la reprise.

alaindesalpes - le 09/10/2012 à 18:03

Bonjour,
30 cm d'espacement entre les poireaux me semblent insuffisants pour butter les poireaux ( ramener de la terre autour du fût du poireau afin que ce dernier reste blanc), 45 cm me semble un minimum. Félicitations pour votre site

Nadia - mon-bio-jardin.com - le 04/11/2012 à 18:23

@lonlon29 : je dirai que oui, il parait que cela contribue à faire grossir le poireau.

@Ophio : oui, votre méthode fonctionne très bien. Merci pour ces précisions.

@alaindesalpes : effectivement, j'ai peut-être vu un peu juste. Il faut dire que je travaille avec une petite binette.

nanar71 - le 20/01/2013 à 16:42

je trouve votre site super ,je viens de commencer un jardin et votre avis m'interesse,j'ai lu que une fois avoir habillé les poireaux on pouvait les laisser trenper dans une solution de 2 litres d'eau et 2 bouchons d'eau de javel pour eviter la mouche du poireau

Nadia - mon-bio-jardin.com - le 08/03/2013 à 17:10

@nanar71 : oui, j'ai vu l'utilisation de l'eau de Javel dans plusieurs livres de jardinage. Personnellement, je ne supporte pas du tout l'odeur de l'eau de Javel (si tenace sur les doigts ! grrrr ^^) donc je n'en mets pas.

Merci à tous pour vos encouragements !

Marie - le 03/04/2013 à 07:34

Bonjour Nadia,
Merci pour ce travail qui prend des airs de récréations joyeuses. Ce site ressemble à une bolée d'air poétique qui sent bon l'humus.
Concret, précis, facile et gai.

floriane - le 14/05/2013 à 21:09

explications très faciles à lire et très complètes surtout quand on débute, il y a tout à apprendre ; merci beaucoup

Annedegrenoble - le 23/05/2013 à 14:12

je confirme..a la fois ludique et précis
ouvert aux idees de tous les pratiquants
bravo Nadia,
peu de sites vont dans ce sens..
allez je bine!

vicky - le 29/05/2013 à 11:07

merveilleux votre site et surtout géniale,que de bons conseils

Mariva08 - le 03/06/2013 à 07:54

J'ai acheté mes plants hier. Merci pour ces conseils ; Je vais pouvoir repiquer sans me "planter" ;-)... en respectant le calendrier lunaire (on est jamais trop prudent !)Au risque de plomber l'ambiance, je vais évoquer les mouches du poireau, source de bien des déceptions. Infos ici : http://www.rustica.fr/articles-jardin/legumes-et-potager/lutter-contre-mouche-mineuse-poireau,4056.html

François JOUVEL - le 01/07/2013 à 11:15

J'ai apprécié la clarté de vos explications et les photos.
Je vais les mettre en application immédiatement.
Merci, FJ

Berti - le 20/07/2013 à 15:42

Merci pour tous ces renseignements. Tout est clair avec des photos. Je vais me lancer dans la plantation de poireaux.
Merci encore de Corse.

liline - le 08/08/2013 à 11:13

Toujours très intéressant vos conseils, surtout pour une débutante, mais peut on encore planter de la PHACELIA ? Merci

patty - le 13/08/2013 à 18:17

bonjour jai planter de l'ail au mois d'avril et les tige son toujours verte merci

Barbara - le 05/09/2013 à 20:37

Très bon site. Vraiment bravo et mille mercis pour toutes ces informations claires et précises.J' ai appris beaucoup grâce à vous. Un grand merci encore une fois.

Enanou - le 30/09/2013 à 14:37

merci beaucoup pour toutes ces précisions et informations,
continuez !

BERMY - le 08/10/2013 à 18:14

De très bons renseignements. Cela faisait longtemps que je cherchais pour les semis de poireaux ! merci

THOMAS - le 16/11/2013 à 22:21

moi je les met dans la bouse de vache avant de les planter.bon resultats

PIF 17 - le 18/11/2013 à 18:38

très bien expliqué belle photos

Nadia - mon-bio-jardin.com - le 27/11/2013 à 17:04

Je n'ai pas eu le temps de répondre à chacun des messages depuis quelques mois (travail, famille...) mais encore une fois, merci à tous pour vos encouragements !

bouard - le 30/11/2013 à 11:48

Bonjour j'ai planté mes poireaux en temps voulu mais ils ne grossissent pas est ce que je peux les planter autre par et quand maintenant? Merci

Nadia - mon-bio-jardin.com - le 30/11/2013 à 15:01

En fonction des conditions météo, les poireaux mettent parfois du temps à démarrer. Si la terre à cet endroit n'est pas "usée" par les cultures précédentes, il n'y a aucune raison de les déplacer.

philoute - le 10/03/2014 à 14:21

merci tout les conseils sont bon a prendre,les vôtres sont confirmé je vie la même chose dans les ans qui suivent en ma passion de jardinnier amateur,merci beaucoup et bravo pour vôtre site,c'est génial,je vous fait la bise ++

Yla - le 21/03/2014 à 16:08

Merci. Je débute en potager et je trouve ici des explications et une marche à suivre hyper claires. Longue vie au partage et à votre site.

mousette - le 23/03/2014 à 15:42

je ne suis pas tout à fait débutante néanmoins je vais suivre avec attention vos conseils, j'ai appris en effet, beaucoup de petits trucs susceptibles d'éviter les erreurs que j'ai pu faire dans le passé, merci mille fois, c'est net, précis, ludique. amicalement

Vinc - le 02/04/2014 à 10:49

Et si on parlait un peu du sol, quelle genre de terre pour tel ou tel legume.
Les explications sont excellentes. Merci

Lucien - le 15/04/2014 à 12:15

Bonjour,
Ma question ne concerne pas les poireaux, mais les cardons. J'en ai repiqué deux pieds l'année dernière qui se sont bien développés et que j'ai récoltés en décembre en les coupant à la base, les racines restant en terre. Je les ai oubliés et ils viennent de redémarrer, mais avec pleins de nouvelles tiges qui se développent à partir de la grosse racine centrale. J'ai coupé des morceaux de cette racine en laissant sur chacun une pousse et j'ai repiqué. J'attends de voir ce que ça donne. Quelqu'un a-t-il l'expérience de la culture des cardons? je n'ai pour l'instant opérer qu'avec un seul pied, laissant l'autre tel qu'il est.

darto - le 17/04/2014 à 07:20

précis et clair ....tout ce que je cherchais.Merci

chanchan - le 26/04/2014 à 10:44

peux t-on éviter le vers des poireaux qui se loge dans le blanc pendant sa croissance?

patrick - le 27/04/2014 à 14:42

Je découvre votre site avec plaisir.Il est très net et très facile a comprendre.Merci beaucoup pour les réponses que je suis venus chercher et que j'ai trouvé facilement.A bientôt. Cordialement

monique - le 21/05/2014 à 11:34

tres belles photos.elles sufisent presque pour faire semis et plantations.trugarez...merci en breton.

Alain-Michel - le 10/06/2014 à 11:28

Bravo pour pour ce blog plein d'infos interressantes, bon courage pour la suite.

© Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne.
http://www.regardsetviedauvergne.fr/
Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.

ntifi - le 04/08/2014 à 19:04

Merci pour tout avec vous je prend l'air, je vis mieux avec mon parterre, je communie avec la nature.

C'est simpa ............Merci!

ntifi - le 04/08/2014 à 20:41

Merci pour tout avec vous je prend l'air, je vis mieux avec mon parterre, je communie avec la nature.

C'est simpa ............Merci!

jean - le 16/08/2014 à 17:35

merci pour toutes les info

mahdjouba - le 06/09/2014 à 10:37

Bonjour,
Je trouve ce site très intéressant et même instructif

stangia - le 16/09/2014 à 00:40

Bons conseil espère avoir bon résultat


Le webmaster se réserve le droit de supprimer ou modifier certains messages qui ne seraient pas en accord avec le contenu du site (publicités, insultes...). Votre email ne sera pas publié sur le site.
Merci d'éviter le langage SMS.

Veuillez au moins saisir un nom et votre message.

Votre nom ou pseudo :
E-mail (facultatif) :
Site web (facultatif) :
Notez cette page :


Pour éviter que le site soit pollué par des spams, merci de répondre à la question suivante :




↑ revenir en haut de page













En octobre, on plante...

 

et on récolte...

 

Qui suis-je ?

Comme vous vous en doutez, j'aime jardiner, observer la Nature et les étoiles. J'ai créé ce site en 2008 pour partager mes passions. Le site compte désormais plus d'un million de pages vues par an (oui oui, million !). Merci à tous pour cette belle aventure, assez inattendue !
Nadia